Logement : pronostic vital engagé

57 €

Que fera le président nouvellement élu ? Une crise du logement d’un type nouveau l’attend, faite d’absence d’anticipation démographique, de pusillanimité opérationnelle, d’addiction à l’aide publique : elle ne tardera pas à l’interpeller durement.

Aura-t-il recours, pour y répondre, aux idéologies surannées, à un budget public qui demande grâce, à l’arme fiscale castratrice ou à la menace réglementaire paralysante ? Ou saura-t-il trouver une nouvelle dynamique alliant volonté politique, innovation technique et coopération des acteurs pour mettre fin aux dysfonctionnements du marché et remettre en marche l’ascenseur social par le logement ?

Fort de son expérience opérationnelle et de ses qualités d’économiste, Gilbert Emont revisite la démographie, la construction, l’épargne et l’investissement, le privé et le social, les prix et les loyers, le mal-logement… pour faire émerger le bilan factuel, sur lequel tout le monde pourra s’entendre, d’une situation devenue explosive.

« Le logement en France est un noeud de paradoxes », « Vous avez entre les mains le diagnostic. C’est un aboutissement remarquable. C’est aussi un point de départ. »

explique Guy Marty dans sa préface.

Gilbert Emont. Après des études à l’École centrale puis en économie à Paris-Dauphine, il devient chercheur et dirige le laboratoire Logement jusqu’en 1981. Après une longue carrière de dirigeant dans le groupe immobilier de la Caisse des Dépôts, dont il fut un directeur général délégué, il décide de retrouver le champ de la réflexion et rejoint l’IEIF en 2009 comme Senior Advisor Logement. C’est dans ce cadre qu’il est le rédacteur du Livre blanc de l’innovation immobilière publié en 2011. Il est aussi directeur de l’Institut Palladio des Hautes Études sur l’Immobilier et la Cité.

Nathalie Droulez. Après des études de sociologie et un DESS en ingénierie immobilière, elle rejoint l’IEIF et, en tant qu’analyste senior, développe la base de données nécessaire à l’analyse et la prévision immobilières et assure, durant près de quinze ans, le secrétariat de rédaction de la revue Réflexions Immobilières. Elle est aujourd’hui responsable des études habitat à l’Agence d’Urbanisme de l’Aire Toulonnaise.